Le Béton : Indissociable de la construction.

Le mortier et le béton existent depuis aussi longtemps que l'art de construire.

L'histoire commence environ vers 1950 avant J.C., par l'utilisation d'argile
et de terre glaise, continue
avec des mortiers à base de chaux durcissant à l'air, jusqu'à la découverte
des propriétés hydrauliques de la terre pouzzolanique, du trass
et d'autres pierres volcaniques qui, additionnés à la chaux,
permettent à ces mortiers d'également durcir sous l'eau.

Le béton -non armé, armé ou précontraint- est depuis des décennies
le matériau le plus couramment utilisé dans la construction d'ouvrages d'art,
de bâtiments et de routes.
La mise en oeuvre d'un béton de bonne qualité nécessite une connaissance
de la technologie du béton.

Le béton prêt à l'emploi est arrivé sur le marché belge en 1967 et a connu
un essor considérable.
Ce développement est une conséquence logique de l'évolution vers
des ouvrages de construction plus volumineux et plus vite construits
et de la disponibilité de moyens mécaniques toujours plus puissants
et plus grands comme les camions équipés de bétonnière rotative,
les installations pour le pompage du béton.

Le béton prêt à l'emploi est en principe composé de 70 à 80% de granulats
(agrégats), 10 à 15% de ciment, 15 à 20% d'eau et de 2 à 5% d'air
(en % de volume).
Son poids varie de 2200 kg/m³ à 2415 kg/m³.    



Design and hosting : websitesa.com